Bertrand Pierrard

Sikap GPMPP (3)
Papensi - Seni Gayung Fatani - Graphic series (1)
Sikap GPMPP (2)

Bertrand est le responsable des cours de Pencak Silat au sein du club Papensi, situé dans la Moselle à Metz.
Nous vous présentons ici son parcours :

Il découvre les arts martiaux à travers l’étude du Viet Vo Dao (Vovinam puis Minh Long) ainsi que de divers styles de Wushu, du Karaté Shidokan en passant par du Kick­Boxing, du Grappling ou encore de la Capoeira Senzala.

C’est après de longues recherches afin de trouver une école de Pencak Silat Traditionnel que Bertrand trouve ce qu’il souhaite à Paris : Maître Tuan Raban. Il suit dès lors son enseignement, d’abord au Kajyn Club où Maître Raban entraîne les élèves débutants aux Mouvements de baseGerak Dasar avec l’aide de ses assistants de l’époque : Souv, Audran et Eric.

Bertrand intégre ensuite le club de l’Institut Quimétao où le Maitre dispense Langkah, Jurus et techniques aux élèves plus anciens. Les styles qui y sont abordés sont le Setia Hati Terate, le Cikalong, le Harimau (Indonésie) et le Seni Gayung Fatani Malaysia (Malaisie).

C’est à cette époque que les premiers voyages/stages d’entrainement intensif annuels organisés par Maitre Raban en Malaisie et Indonésie ont lieu. Lors des deux premiers stages, Bertrand rencontre ainsi de grands maître du Pencak Silat : Bapak Anuar, Cikgu Roslan, Cikgu Halim ou encore Cikgu Rahman en Malaisie, Bapak Eden, Pak Ismet et Pak Reden en Indonésie (Bandung et Bali).

C’est lors d’une de ces séances de tortures longues de plusieurs semaines en Malaisie, que Bertrand et cinq autres compagnons d’entrainement, acquièrent le grade de Pendekar Muda marqué par la ceinture rouge. Ils reçoivent par ailleurs le diplôme de EntraîneurJurulatih décerné par le grand maître du style, feu Bapak Anuar Abd. Wahab AMN, les autorisant à enseigner le Seni Gayung Fatani.

De retour en France avec ses élève fraîchement gradés, Maître Raban décide de resserrer son enseignement autour du style Seni Gayung Fatani.

Malgré la chaleur et la dureté des entraînements, Bertrand continuera à partir chaque année avec l’équipe française du Seni Gayung Fatani pendant quatre ans afin de perfectionner sa pratique mais aussi afin de retrouver l’accueil, la convivialité mais aussi la passion et l’expertise des professeurs malais, de leurs élèves et leurs familles.

A l’issu d’un de ces stages, il partira seul, et pour une durée de 6 mois, entre l’Indonésie et la Malaisie afin de suivre différents cursus comme les pratiques santés Urut/Pijat (Massage Balinais et javanais), mais surtout le Pencak Silat avec plusieurs entraînements au Studio KCH avec Cikgu Halim et un périple qui l’emmènera à la découverte du Silat depuis l’état du Selangor jusqu’au Kelantan en passant par le Perak.

Après un bref retour à Paris, il repartira pour une durée d’un an, essentiellement à Java en Indonésie, afin de parfaire ses connaissances de la culture Javanaise (Yogyakarta/Solo). C’est ainsi que commence l’aventure Gadjah Putih Mega Paksi Pusaka, Pencak Silat Sunda (Java Ouest) qui viendra se rajouter à son curriculum.

De retour en France, Bertrand pose finalement ses valises à Metz où il réside depuis. Il se concentre dès lors sur son envie de promouvoir la culture du Monde Malais via l’enseignement des Seni Beladiri Tradisional (Arts de Self Défense Traditionnels) à travers la structure Papensi – Padepokan Pencak Silat Metz.

Galerie photos